MANDAT RELATIF AU STAGE

Unité organisationnelle : Protection, Bureau-Pays du HCR en Guinée

Lieu d’affectation : Conakry

Durée du stage : 3 mois, renouvelables

Date de début prévue : Dès que possible

Titre : Stagiaire — Point Focal affecté à la gestion du Centre d’Appels relatif à la promotion et la mise en œuvre des solutions durables

Nombre : 1 Stagiaire

Informations qénérales •

Par son mandat, le HCR s’engage à assurer le respect des droits humains des réfugiés, à ce que les personnes déracinées puissent exercer leur droit de chercher asile dans un autre pays et à ce qu’aucun réfugié ne soit contraint de retourner dans un pays où il/elle doit craindre des persécutions ou d’autres violations graves de leurs droits humains. Le HCR travaille également en faveur de la protection des apatrides et apporte son aide aux déplacés internes, soit les personnes contraintes de se déplacer à l’intérieur des frontières de leur propre pays.

Outre la protection internationale, la deuxième mission centrale du HCR est la recherche de solutions durables aux problèmes des réfugiés. Nous soutenons à ce titre, les réfugiés et déplacés internes dans leurs efforts pour reconstruire leur vie dans la sécurité et la dignité. Si les conditions sont remplies, nombre d’entre eux préfèrent rentrer volontairement dans leur pays d’origine. Si toutefois le retour n’est pas possible, le HCR les soutient par des mesures d’intégration dans le pays de premier asile. Pour une petite proportion de réfugiés particulièrement vulnérables, qui ne peuvent obtenir une protection durable dans un premier pays d’asile, il existe des possibilités de réinstallation dans des pays tiers.

La stratégie de protection et de solutions du HCR a été orientée ces dernières années en Guinée sur la mise en œuvre des solutions durables, notamment, le rapatriement volontaire des réfugiés ivoiriens qui constituent le plus grand nombre dans la population sous mandat ainsi que l’élaboration d’une stratégie d’intégration locale et des moyens de subsistance en faveur des réfugiés en situations prolongées afin de les rendre plus autonomes et autosuffisants. L’opération s’est aussi focalisée sur la préparation et la réponse aux situations d’urgence, notamment la crise sanitaire de la COVID-19 et surtout la promotion de partenariats avec l’Etat, les institutions et organisations internationales, la société civile, le Secteur Privé en lien avec le Pacte Mondial sur les Réfugiés et son Cadre Global de Réponse (CCRF) et le Forum Mondial sur les Réfugiés qui s’est tenu au mois de décembre 2019 au cours duquel le Gouvernement guinéen a pris trois (3) engagements dont .

Faciliter l’acquisition des documents biométriques (cartes d’identité de réfugié, Titres de voyage, etc.) et autres documents à tous les réfugiés à l’horizon 2022

·         Faciliter l’inclusion socio-économique des jeunes et femmes réfugiés dans les programmes et projets nationaux à l’horizon 2024

Télécharger l’avis complet en PDF

Vous pouvez partager ce post!