Termes de référence pour le recrutement d’un consultant pour l’élaboration d’un référentiel de métiers, identifie et le décliner en référentiel de formation (Licence, Master)


I. CONTEXTE
Le présent sous-projet est mis en œuvre dans un contexte social caractérisé par un taux de chômage élevé, notamment le chômage des jeunes diplômés qui dépasse 60%. Ces jeunes reçoivent des formations faiblement adaptées aux exigences du marché du travail, et n’ont presque pas d’accompagnement en ce qui concerne la recherche de stages professionnels, la recherche d’emplois et des formations qualifiantes complémentaires.
Or, il existe plusieurs opportunités d’emploi en Guinée dans les secteurs porteurs tels que l’agriculture. En effet, le secteur agricole représente 25% du PIB guinéen et emploie plus de 60% de la population active. La Guinée dispose de 6.000.000 ha cultivables dont 10% seulement sont exploitées.
Du point de vue du climat, de la pluviométrie et de la température, les données caractéristiques de l’agriculture guinéenne indiquent à suffisance que les conditions sont favorables :
Malgré les perturbations climatiques actuelles, qui sont une menace pour le secteur, des possibilités ou opportunités  existent pour exploiter toutes les spéculations agricoles (riz, maraichage, plantations…) et sur toutes les chaines de valeurs (production, transformation agro-alimentaire, services, commercialisation…).
Au-delà de ces possibilités d’installation d’entreprises agricoles, des opportunités d’emplois existent également dans le secteur agricole ; en effet, la plupart des projets de développement qui sont établis en Guinée ont une composante agricole. Mais les taux d’échecs des jeunes pour postuler comme employés dans ces projets sont élevés, parce qu’ils n’ont pas de formations adaptées. Ce qui représente un sérieux handicap (menace) si l’on n’y remédie pas.
Le présent sous-projet part du principe qu’il est possible d’intéresser les jeunes diplômés à l’emploi qualifié et à l’entrepreneuriat agricole, pour réussir effectivement leurs insertions socioprofessionnelles et économiques.
C’est ainsi qu’une subvention d’un montant équivalent à 400 000 USD a été accordée au consortium formé par l’Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises en Guinée(ISCAE.G)), l’Institut Supérieur Agronomique et Vétérinaire de Faranah (ISAV/F), l’Association pour la Promotion Economique de Kindia-Agriculture (APEK-Agriculture), le Bureau d’études WINIGEST, L’Institut Agronomique et vétérinaire Hassan II( Maroc), L’Office du Développement et de la Coopération (Maroc) afin de financer la mise en œuvre des activités du sous-projet « Booster les Compétences pour l’Employabilité des jeunes dans le domaine agricole ».
A cet effet le Consortium- l’Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises en Guinée(ISCAE.G)), l’Institut Supérieur Agronomique et Vétérinaire de Faranah (ISAV/F), l’Association pour la Promotion Economique de Kindia-Agriculture (APEK-Agriculture), le Bureau d’études WINIGEST cherchent un (e)Consultant (e) pour l’élaboration d’un référentiel de métiers de l’agriculture, de l’élevage et de la gestion de l’eau d’irrigation et le décliner en référentiels formation (licence, master)
Le présent travail se fait dans le cadre du projet BoCEJ et doit être mené dans le cadre d’une formation action au profit des formateurs en association avec les partenaires professionnels et en suivant également le cadre réglementaire en matière d’habilitation des programmes par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
II. OBJECTIF GENERAL DE LA MISSION

Accompagner l’élaboration  
des programmes de formation sur la base de référentiels métiers/compétences le consortium ?
III. OBJECTIFS SPECIFIQUES DE LA MISSION
Identifier des métierspour une licence professionnelles pécialisée en agriculture (licence +1)
Identifier des profils porteurs pour un master en management agricole (licence +2)
Élaborerun  référentiel de formation  pour une  licence professionnelle en agriculture
Élaborerun  référentiel de formation  pour un master en management agricole
IV. RESULTATS ATTENDUS :
Des métiers porteurs pour une licence professionnelles pécialisée en agriculture sont identifiés ;
Des profils porteurs pour un master en management agricole sont identifiés ;
Un référentiel de formation  pour une  licence professionnelle en agriculture est élaboré ;
Un référentiel de formation  pour un master en management agricole est élaboré.
Les référentiels tiendront compte de l’architecture des formationssuivantes:
Pour la licence professionnelle, la durée de formation sera d’un an dont :
o 6 mois de formation théorique l’ISAV de Faranah
o 3 mois de stage pratique dans une ONG partenaire ;
o 3 mois de formation managériale, gestion des projets, organisation en coopératives à l’ISCAEG et à la préparation d’un mémoire sous forme de business plan.
Pour le master en management la formation durera 2 ans dont
o 9 mois de formation agronomique à l’ISAV ;
o 3 mois de formation en management agricole à l’ISCAEG ;
o 12 mois de stage pratique débouchant sur l’élaboration d’un Mémoire de master.
Aussi, les référentiels programmes  devront-ils  contenir tant les cours théoriques que des travaux dirigés, les travaux pratiques et de stage avec les volumes horaires pour chaque activité dans la logique du système Licence Master Doctorat.L’utilisation de l’approche par compétences est requise dans l’élaboration des référentiels et programmes de formation..
V. PROFIL DU CONSULTANT ET CRITERES SPECIFIQUES.

Les consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des services dont :
Etre titulaire d’un diplôme de Doctorat ou de Master en ingénierie de la formation (25points) ;
Avoir élaboré au moins trois (3) programmes de formation en agronomie dans les 3 dernières années selon l’approche par les compétences(45 points) ;
Avoir au moins dix ans d’expérience en ingénierie de la formation (30 points) :
Un consultant sera sélectionné selon la méthode basée sur la qualification du consultant/SQC telle que décrite dans les directives de Consultants.
VI. DUREE DE LA MISSION 

La durée de l
a mission du consultant sera d’unmoisau maximum.
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 27 février  2020 à 12H00 et l’ouverture des plis le même jour à 13H00.
Les dossiers physiques ou électroniques de candidatures peuvent être déposés au choix aux adresses  ci-dessous :
ISCAE.G-Petit simbaya-Nongo –commune de Ratoma
Tél :(224)628 86 83 53/624 62 86 90//621 012776/622 57 71 29
Courriel : diallodiawadou@yahoo.fr.
Conakry, le 10 février 2020
Pour le Consortium
Le Coordinateur
Pr Diawadou DIALLO
A propos de référentiel et d’habilitation.
Le dossier devrait veiller à bien mettre en évidence les éléments suivants permettantd’assurer que la mise en place de la formation est possible :

Identification du parcours, du public cible et despré-requis de recrutement ,des compléments de formation nécessaires selon la provenance des étudiants ;
définition des modalités de sélection;
description des méthodes et modalitéspédagogiques mises en œuvre pour permettre l’acquisition des compétences visées : approche pédagogique retenue (mise en situation professionnelle réelle ou simulée, études de cas,projets) en insistant sur les conditions de miseen œuvre des stages, et le cas échéant, de l’alternance (séquençage, acquis d’apprentissage visé à chaque séquence);
affectation des ressources humaines qui doit refléter le partenariat en explicitant la part desenseignements pris en charge par les professionnels;
spécification des équipements et des locauxnécessaires;
organisation retenue pourconduire laformation, démarche de pilotage etd’amélioration continue du projet ,incluantle suivi de l’insertion professionnelle des diplômés.

En outre le dossier devra expliciter la méthodologie retenue pour élaborer, mettre enœuvre et assurer le suivi du projet et fournir les listes des partenaires et la nature des partenariats (conventions, engagements).


Vous pouvez partager ce post!