Le ministère de la Jeunesse recrute un cabinet de consultation pour la formation de 450 jeunes en gestion de projets


SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D’INTERET

 N° Don IDA H-985-GN         Date début : 03/02/2020                     Date Limite : 24/02/2020

Client : Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes (MJEJ).

Type : Sollicitation de manifestations d’intérêt 

Titre : Recrutement d’un Consultant (cabinet) pour la formation de 450 jeunes en gestion de projets.

  1. Contexte et justification :

Le Gouvernement de la République de Guinée a obtenu un Don de la Banque Mondiale à travers l’IDA pour financer le coût du Projet « Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes » à travers le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune.

Le projet comprend trois composantes : (i) Fonds pour les compétences et l’employabilité (ii) Programme de l’éducation à l’emploi et (iii) Renforcement institutionnel et cadre réglementaire

Le projet BoCEJ vise à améliorer l’employabilité et l’emploi des jeunes guinéens par des programmes de développement de compétences ciblés en Guinée, le projet est mis en œuvre par le Secrétariat Exécutif chargé de la coordination et de l’exécution du projet sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune.

Le portefeuille de projets de la Banque mondiale en Guinée est confronté à une insuffisance de ressources humaines qualifiées pour assurer les fonctions fiduciaires et connexes dans les départements sectoriels notamment dans les unités de coordination de projets (UCP) ou les structures pérennes de l’Etat. Ce constat est aussi fait par d’autres partenaires techniques et financiers présents en Guinée.

Pour faire face à ce défi, la Banque mondiale en collaboration avec le gouvernement Guinéen, ont convenu de donner à des jeunes diplômés, une formation complémentaire dans les métiers de la Gestion de Projets. Cette activité s’inscrit dans la composante 2 : Programme Education à l’Emploi (E2E) du projet BoCEJ

Au regard donc de cette problématique, la Coordination du BoCEJ en partenariat avec la Banque mondiale, envisage de recruter et de former 450 jeunes dans les domaines de la Passation des marchés, de la Gestion financière, du Suivi & Evaluation, des Sauvegardes Environnementales et Sociales aux fins de constituer un vivier de spécialiste et collaborateurs dans ces domaines applicables aux projets et programmes financés ou cofinancés par la Banque mondiale.

NB : La formation se déroulera sur trois (3) vagues de 150 jeunes à chaque session.

Cette formation spécifique sur « la Passation des marchés », la « Comptabilité et Finances » , le « Suivi & Evaluation », les « Sauvegardes Environnementales » et « Sauvegardes Sociales/Genre » s’inscrit dans le cadre d’une activité de formation intensive pour :

  • Aider les bénéficiaires à mieux appréhender les règles et procédures dans les domaines de la gestion financière et des décaissements, de la passation de marchés, du Suivi et évaluation et des sauvegardes environnementales et sauvegardes sociales selon les Directives de la Banque mondiale ; et
  • Renforcer en nombre, le personnel opérationnel et fiduciaire des projets et programmes aux termes de ces formations théoriques et des stages pratiques qui seront effectués.

  1. OBJECTIFS DE LA FORMATION

2.1       Objectif général

L’objectif général tout en aidant à accroitre le nombre de spécialistes et de collaborateurs, est de permettre aux participants de :

1) maîtriser la pratique opérationnelle des marchés publics selon les normes et procédures de la Banque Mondiale du pays (procédures nationales) ;

2)  aider les bénéficiaires à mieux appréhender les procédures de gestion financière et comptable et de décaissement selon les directives de la Banque Mondiale ;

3) aider les bénéficiaires à mieux appréhender les outils et les techniques du Suivi & évaluation et leur application dans le cadre des projets d’investissement financés ou cofinancés par la Banque mondiale et autres les autres PTFs

4) renforcer leurs connaissances afin de leur permettre d’assurer la supervision de la gestion environnementale et sociale / genre des investissements des projets et programmes financés ou cofinancés par la Banque mondiale ;

2.2       Objectifs spécifiques

Lot 1 :  Formation de 45 Assistants ou Collaborateurs de Spécialiste en passation des marchés

Résultats attendus

A l’issue de la formation, les participants seront capables de :

  • Concevoir un plan de passation des marchés comme un des éléments du dispositif de programmation des activités d’un projet ;
  • Disposer de connaissance de base indispensable à l’exercice de la fonction de passation des marchés publics ;
  • Identifier les enjeux liés à la passation des marchés, son importance dans la réussite des projets, son impact économique et sa place dans l’organisation d’un service ou d’une unité d’un projet ;
  • Connaitre les règles des marchés publics selon les directives de la Banque Mondiale ;
  • Lancer un appel d’offres, une consultation de fournisseurs, une demande de propositions et choisir des entrepreneurs, des fournisseurs et des consultants ;
  • Produire et analyser les rapports de suivi du processus de passation des marchés tel que requis par la Banque Mondiale.

Lot 2: Formation de 50 Assistants ou Collaborateurs de Spécialiste en gestion Financière, Comptable et Décaissement et auditeur interne

Résultats attendus

A l’issue de cette session de formation, les assistants ou collaborateurs des spécialistes en gestion financière et comptable sont outillés pour :

  • Être en mesure d’assurer une fonction de comptable ou assistant comptable dans les projets financés par les PTF (notamment IDA, BAD, AFD etc…)
  • Comprendre les problèmes complexes rencontrés dans la gestion comptable des projets ;
  • Utiliser les connaissances acquises pour mieux gérer les besoins d’informations comptables dans les projets ;
  • Utiliser les mécanismes leur permettant de prendre en compte dans leur comptabilité, les fluctuations des cours des monnaies ;
  • Mettre en place un système comptable simplifié pour suivre efficacement les opérations comptables de leur projet ;
  • Avoir des notions sur l’environnement du contrôle des projets ;

  • Élaborer un rapport financier intérimaire non audité ;
  • Se familiariser à l’utilisation des logiciels de gestion comptable de projets existants en Guinée ;
  • Répondre efficacement aux contraintes des bailleurs de fonds en matière d’information comptable et financière.
  • Participer au suivi de la gestion des missions de supervision de la Banque mondiale et celles des missions d’audit externes et internes
  • Etre en mesure de comprendre les règles des décaissements et la gestion de compte désigné, le réapprovisionnement des comptes désignés et les notions sur les DRF et DPD etc…

Lot 3:  Formation de 20 Assistants ou Collaborateurs de Spécialiste /Responsable en Suivi & Evaluation

Résultats attendus

A l’issue de cette session de formation, les assistants ou collaborateurs des spécialistes en suivi et évaluation sont outillés pour :

  • Être capable d’assurer la fonction de Collaborateurs des spécialistes en S&E dans les projets ;
  • Mettre en place un dispositif de suivi-Evaluation du projet ;
  • Développer et suivre la mise en œuvre d’un plan global de suivi-Evaluation et suivre les indicateurs du cadre logique du Projet ;
  • Contribuer à la mise en œuvre du projet sur le terrain des activités relatives au suivi des performances, des réalisations et des résultats des bénéficiaires ;
  • Contribuer à la remontée d’informations avec les responsables suivi-évaluation des différents acteurs du projet ;
  • Participer à l’élaboration des plans de travail et budgets annuels (PBTA) du projet ;
  • Appuyer la rédaction du rapport mensuel, trimestriel et annuel sur l’état d’avancement des activités programmées ;
  • Assister les parties prenantes dans l’évaluation et l’analyse critique des résultats du projet pour faire des recommandations et induire la mise en place d’actions correctives et prioritaires ;
  • Participer à la rédaction de rapport mensuel sur l’état d’avancement des activités programmées.

Lot 4 :  Formation de 20 Assistants ou Collaborateurs de Spécialiste en Sauvegarde Environnementale (Spécialiste en environnement)

Résultats attendus

A l’issue de cette session de formation, les assistants ou collaborateurs des spécialistes en sauvegardes environnementales sont outillés pour :

  • Contribuer à l’appropriation et à la divulgation des instruments de sauvegarde environnementale et sociale, notamment le CGES, le PGP, et les autres études spécifiques (EIES, CIES, audits environnemental et social, etc.) par les équipes des projets, les parties prenantes et les bénéficiaires ainsi que les acteurs clés de la chaine de mise en œuvre du Projet (structures techniques, mairies, populations, entreprises chargées de travaux, missions de contrôle, etc.) ;
  • S’assurer de la prise en compte des dispositions juridiques nationales et internationales ainsi que des politiques opérationnelles de la Banque mondiale en matière de sauvegarde environnementale et sociale dans la conduite des activités du Projet ;
  • Conduire ou participer à la sélection environnementale et sociale ou screening des sous-projets ;
  • Contribuer à l’élaboration des termes de référence (TDR) en vue de la conduite d’évaluations environnementales et sociales spécifiques pour les sous- projets catégorisés « B » ou « A » ;
  • Conduire ou participer au processus de sélection des prestataires devant réaliser les études environnementale et sociale et intervenir dans la mise en œuvre ou le contrôle/suivi des mesures de sauvegarde pendant les travaux ;
  • Participer à faire valider les rapports d’Etudes d’Impact Environnemental et Social (EIES) et de Constat d’Impact Environnemental et Social (CIES), Evaluation Environnementale et Sociale Stratégique (EESS) ou autres études environnementale et sociale réalisées dans le cadre du Projet ;
  • Participer à la préparation des clauses environnementales et sociales et s’assurer de leur intégration dans les Dossiers d’Appels d’Offres (DAO) ainsi que dans les contrats /marchés de l’entreprise en charge des travaux et de la Mission de contrôle ;
  • S’assurer de la mise en œuvre effective du PGES, PAE, PPSPS, du PPGED et des séances d’information et de sensibilisation et de consultations des populations par les entreprises ;
  • S’assurer que chaque acteur de la chaine de mise en œuvre des aspects de sauvegarde environnementale et sociale remplit convenablement ses missions conformément aux arrangements institutionnels contenus dans le CGES.
  • Participer aux revues environnementales et sociales trimestrielles ;
  • Contribuer à vulgariser le mécanisme de gestion des plaintes du Projet y compris celui contenu dans le CPR et le diffuser auprès des autres partenaires au projet y compris le public ;
  • Concevoir et assurer la gestion (mise à jour, diffusion et gestion de l’information, etc.) de la base de données du suivi environnemental et social du projet ;
  • Contribuer à la préparation des rapports de suivi trimestriels et annuels (y compris circonstanciés, le cas échéant) sur les aspects environnementaux et sociaux de l’exécution du Projet ;
  • Participer à la mise en œuvre des recommandations (relatives aux aspects de sauvegarde environnementale) des aide-mémoires des missions d’appui à la mise en œuvre des projets, réalisée par la Banque mondiale ;
  • Contribuer à toute autre activité relative aux aspects environnementaux des Projets.

Lot 5 :  Formation de 15 Assistants ou Collaborateurs de Spécialiste Social et Genre (Sauvegarde Sociale et Genre)

Résultats attendus

A l’issue de cette session de formation, les assistants ou collaborateurs des spécialistes en sauvegardes sociales / genre sont outillés pour :

  • Travailler en étroite collaboration avec les autres responsables des composantes pour l’intégration des aspects Genre et des Mesures de Sauvegarde Sociale dans le Programme de Travail et Budget Annuel (PTBA) ;
  • Assister le Responsable de la formalisation de la prise en compte des aspects genre dans toutes les activités du projet au niveau de sa zone d’intervention ;
  • Contribuer à la définition de données désagrégées par genre pour les indicateurs de suivi ;
  • Participer à l’identification des groupes défavorisés et marginalisés (femmes, jeunes, rapatriés etc.), et formule des appuis spécifiques à apporter dans les domaines d’intervention du projet ;
  • Assister le Spécialiste dans le suivi de la mise en œuvre des activités prévues liées aux Genre, Aspects foncier et à l’application des mesures de sauvegarde sociale ;
  • Contribuer à coordonner et assurer la gestion des plaintes dans le cadre du projet ;
  • Mettre en œuvre des stratégies visant à faciliter l’intégration des femmes dans tous les organes de concertation ;
  • Planifier et co-supervise des activités du Volet Genre ;
  • Etablit et supervise des conventions OPDL pour la planification locale ;
  • Superviser des activités d’appui aux comités en charge des ressources en eau et du foncier ;
  • Faire le Suivi de la prise en compte du genre dans toutes les activités du projet ;
  • Contribuer à l’appui à l’accès des femmes et groupes défavorisés au foncier ;
  • Veiller à une bonne prise en compte des aspects fonciers au niveau des investissements réalisés par le projet ;
  • Contribuer à la rédaction des rapports d’exécution des activités et périodiques (trimestriel, semestriel, annuel) ;
  • Participer à la préparation des projets des TDR pour les activités nécessitant des évaluations de sélection sociale pouvant aboutir à des PAR et appuyer le recrutement de consultants et bureaux d’études qualifiés pour mener lesdites études ;
  • Collaborer avec le spécialiste environnemental du projet dans la préparation, la mise en œuvre et le suivi des Plans de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) et des Plans d’Action de Réinstallation (PAR), selon les directives de la Banque Mondiale, telles que traitées dans le Cadre de Gestion Environnementale et Sociale et le Cadre Politique de Réinstallation de la Banque Mondiale.
  • S’assurer de la prise en compte des dispositions des politiques en matière de sauvegarde sociale dans la conduite des activités du projet ;
  • Contribuer à veiller à la conception et à la mise en place du mécanisme de gestion des plaintes et recours
  • Assister le Spécialiste dans la supervision et le suivi du processus de mise en œuvre des activités de réinstallation des populations affectées, notamment, les recensements des populations, les mesures de compensations, la gestion des plaintes, etc… ;
  • Informer, sensibiliser et aider les structures bénéficiaires du Projet à mieux prendre en compte les questions sociales dans les activités du Projet ;
  • Développe un système de concertation, de coordination et d’échanges avec les structures impliquées dans la mise en œuvre et le suivi de l’application des mesures de sauvegarde social du Projet ;

DEROULEMENT DE LA MISSION

La mission se déroulera conformément aux conditions du contrat selon le modèle de sélection de consultants des directives de la Banque mondiale. Elle s’exécutera en fonction des phases ci-dessous et pour lesquelles sont définis plus haut les objectifs et résultats attendus.

La formation des 450 jeunes se déroulera 3 vagues de 150 participants par vague renouvelable tous les 6 mois environ.

DUREE DE LA MISSION

La mission s’étendra sur une durée totale de douze (12) semaines ; soit quatre (04) semaines par vague de 150 participants ; et ce, à intervalle de six (06) mois entre deux vagues.

Les consultants (Cabinets) intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires et les documents de référence (TDR) aux adresses mentionnées ci-dessous du lundi au jeudi de 9 heures à 16 heures GMT et vendredi de 9 heures à 13 heures GMT.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous au plus tard le 5 mars 2020 à 13 H. 

Outre l’original, le nombre de copies demandé est de deux (2) ; la soumission de candidature par voie électronique sur respect des délais en TU susmentionnés est acceptée.

Secrétariat Exécutif du Projet

« Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes en Guinée »,

Immeuble KATEX 4ème étage Appartements A7/A8, Près du siège social de Cellcom-Guinée

Quartier Almamya, Commune de Kaloum,

Email : bocej.gn@gmail.com

Tél : (+224) 655 91 48 91

Conakry ; République de Guinée.     

         Le Gestionnaire de Projet

Thierno Iliassa BALDE



Vous pouvez partager ce post!