En tant qu’entrepreneur, indépendant, chef d’entreprise, vous ne devrez surtout pas négliger      la partie commerciale. Notamment la prise de rendez-vous clients ! En effet, c’est la prospection et l’obtention de contrats qui dessinent votre chiffre d’affaires et votre réussite. Lorsque l’on n’a pas de parcours en commerce, il peut sembler difficile – surtout au début – d’obtenir des rendez-vous. N’ayez aucune inquiétude, ces conseils, vous aurez toutes les clés en main pour décrocher un rendez-vous commercial – et même bien davantage – pour votre activité !

LES RENDEZ-VOUS COMMERCIAUX 

Tout d’abord, avant de décrocher, d’obtenir un rendez-vous commercial, il faut en comprendre les enjeux, en quoi cela consiste et comment vous y préparer judicieusement ! Ces fameux rendez-vous commerciaux découlent du processus de la prospection commerciale. En quelques mots, la prospection commerciale est un processus qui consiste pour une entreprise à rechercher de nouveaux clients. Il y a plusieurs formes de prospection commerciale possibles : la prospection téléphonique, la prospection physique, le marketing direct… La prospection commerciale a souvent plusieurs objectifs : faire découvrir son activité, obtenir des rendez-vous et/ou transformer directement les prospects en clients. Une prospection commerciale optimisée nécessite l’élaboration d’une base de données et d’un plan de prospection. Ce processus implique de se diriger vers des clients potentiels pour améliorer principalement sa notoriété et son chiffre d’affaires.

Le but principal est d’obtenir ces rendez-vous, pour ensuite exposer directement son argumentaire commercial. De ce fait, il est fondamental de les obtenir et de les réussir ensuite ! Mais en soi, le processus n’est pas toujours une mince affaire.

OBTENIR/DÉCROCHER UN RENDEZ-VOUS COMMERCIAL

De ce fait, comment prospecter efficacement ? Comment alors parvenir à décrocher un rendez-vous commercial ? Pour commencer, vous pouvez vous appuyez sur les différentes formes/leviers évoqués ci-dessus. De surcroît, vous pouvez proposer spontanément vos services à des entreprises qui vous intéressent, répondre directement à des offres de missions… Obtenir des rendez-vous commerciaux pour votre activité fonctionne généralement comme une recherche d’emploi « classique », sauf que vous y négocierez plus personnellement vos tarifs ! En outre, vous devez savoir quels types de clients et de missions vous visez.

Comme cela demande un certain temps, je vous recommande ainsi tout particulièrement d’y accorder au moins une demi-heure par jour ! Cela peut paraître beaucoup mais c’est en posant au fur et à mesure les jalons, que vous multiplierez les demandes de rendez-vous de la part de vos prospects et que le processus deviendra plus facile ! De plus, il est bien évidemment essentiel dans ce processus de développer en parallèle un bon réseau professionnel pour votre entreprise.

Ensuite, lorsque vous commencez à obtenir par téléphone, par emails, par messages privés, des messages de prospects intéressés par vos services et qui souhaitent obtenir un rendez-vous, il va s’agir de bien les traiter. Par ailleurs, vous pouvez vous aussi « pousser » un peu, accélérer les demandes de rendez-vous professionnels.

Voici quelques conseils globaux pour demander de vous-mêmes un rendez-vous commercial :

 

  • Minimiser le dérangement
  • Avoir préparé le terrain
  • Communiquer clairement votre intention
  • Savoir ce que réellement vous pouvez offrir à votre prospect
  • Avoir une idée de ses besoins, pourquoi il pourrait avoir besoin de vos services
  • Avoir un argumentaire, une histoire à lui raconter pour le convaincre de vous engager

 

Avant tout, il faut comprendre que dans un monde actuel où tout le monde vit à 100 à l’heure et a des emplois du temps surchargés, vous ne devez pas devenir une source de contraintes pour votre interlocuteur.

Pour un rendez-vous commercial, chacune des deux parties dégage du temps et doit s’investir. C’est pourquoi, dans une démarche commerciale bienveillante, je vous conseille de veiller à minimiser le dérangement, à être accommodant vis-à-vis de votre prospect. Par exemple en lui indiquant bien que le rendez-vous ne durera que 15 minutes ou 30 minutes… Non seulement cela montre au prospect que l’investissement ne sera pas long mais c’est également souvent synonyme d’un rendez-vous par avance préparé, bien maîtrisé !

 

Yakouba deva konate

consultant business

Vous pouvez partager ce post!